Tricholoma equestre


Tricholoma auratum, Tricholoma equestre
et Tricholoma flavovirens
Attention !


Après l’avis de l’agence française de sécurité sanitaire des aliments en date du 13 octobre 2003, le J.O. n° 142 du 20 juin 2004 page 11099 donne le texte de l'arrêté du 16 juin 2004 portant suspension d'importation et de mise sur le marché du tricholome équestre et ordonnant son retrait
Cet arrêté précise "que le champignon tricholome équestre a provoqué entre 1992 et 2000 douze cas de rhabdomyolise aiguë, dont trois cas mortels, et que ceux-ci résultent d’une consommation répétée et en grande quantité de ce champignon" et que "sur le plan botanique, il n’existe pas actuellement de consensus pour déterminer si Tricholoma auratum, Tricholoma equestre et Tricholoma flavovirens forment une seule et même espèce ou sont des variétés proches, connues sous le nom de tricholome équestre …"
Le texte de cet arrêté est disponible sur le Web à l'adresse :

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=ECOC0400035A

 

Le canari, Tricholoma equestre (L. : Fr.) Quél. , observation 0795 au sud-est du pont du Lingas (MEN 2641B) le 29/10/2001


[Fermer la fenêtre]